Le Bayern Munich sur le toit du monde !

Publié le Catégories Football international

La Coupe du monde des clubs réunit les meilleures équipes du monde. Chaque équipe qui a remporté la Champions League de son continent ou qui a dominé son secteur. Depuis 2012 et la victoire des Corinthians face à Chelsea sur le score de 1 but à 0, c’est à chaque fois l’équipe européenne qui a remporté la finale de la Coupe du monde des clubs. Cependant, les finales sont souvent très serrées et la saison dernière, Liverpool ne s’est imposé qu’un but à zéro face à Flamengo après prolongations.

Cette année, le Bayern Munich, qui a littéralement survolé l’édition 2019-2020 de la Champions League, affrontait les Tigres de Gignac. La hiérarchie a été respecté et ce sont les bavarois qui ont soulevé le trophée.

Une première mi-temps dominée par les bavarois

Le Bayern Munich a dominé la première mi-temps mais sans trouver la faille. En effet, ils se sont heurtés à une équipe défensive mais qui a essayé d’exploiter quelques opportunités en contre. Les bavarois se sont créés de grosses occasions notamment par l’intermédiaire de Sané mais le gardien et la défense mexicaine se sont montrés très solidaire. Les coéquipiers de Lewandowski n’ont pas eu tant la possession que ça avec 58% contre 42% pour les Tigres lors de cette première mi-temps. Les coéquipiers de Gignac ont néanmoins tiré 3 fois au but et ils ont réalisé une bonne première mi-temps. Les joueurs du Mexique avaient pour objectif de calmer le jeu un maximum et ils n’ont pas hésité à prendre leur temps lors des touches ou des coups-francs sifflés en leur faveur.

Le sacre des joueurs de Flick lors de cette finale

Les bavarois, dominateur en première période, ont accentué cette domination pour survoler la deuxième mi-temps où les Tigres n’ont pas tiré une seule fois au but. C’est le français Pavard qui a inscrit le but de la victoire. Alors que l’arbitre assistant avait levé son drapeau pour un hors-jeu de Lewandowski qui avait devancé la sortie du gardien sur un centre, Pavard a marqué dans le but vide. Cependant, suite à l’intervention de la VAR, le polonais n’était pas hors-jeu pour quelques centimètres et le but a été validé. Suite à ce but, Pavard a touché le ballon de la main lorsqu’il était au sol se relevant d’un tacle et l’arbitre a estimé qu’il n’y avait pas penalty.

Comme le FC Barcelone l’avait fait à l’époque de Guardiola, Xavi, Iniesta, Messi et toute la génération dorée du Barça, les bavarois ont absolument tout remporté cette saison. Ils ont remporté la coupe d’Allemagne, le championnat, la Supercoupe d’Allemagne et la supercoupe d’Europe ainsi que la Champions League et désormais la Coupe du monde des clubs.

Vous pouvez lire aussi les pages suivantes :