Polémique autour de l’actuel président de la CAF

Publié le Catégories Football international

L’actuel président de la Confédération Africaine de Football a été condamné initialement à 5 ans de suspension par le tribunal arbitral du sport. En effet, au mois de novembre 2020, la commission d’éthique de la FIFA a suspendu le président Ahmad pendant 5 ans à cause de violations financières et notamment de détournements de fonds. Cependant, en vue des prochaines élections du 12 mars 2021, l’actuel président a fait appel de la décision.

Il avait espoir d’être totalement relaxé dans cette affaire pour pouvoir se présenter aux prochaines élections et être réélu. Cependant, le tribunal arbitral du sport n’a répondu que partiellement à sa demande puisqu’il a vu sa peine réduite de 3 ans. Il lui reste donc toujours 2 ans de suspension et il ne pourra pas se présenter aux prochaines élections. La CAF aura donc un nouveau président prochainement.

Les candidats à la présidence de la CAF

Les 4 candidats à la présidence sont : le sud-africain Patrice Motsepe, le sénégalais Augustin Senghor, le mauritanien Ahmed Yahya et l’ivoirien Jacques Anouma. Patrice Motsepe est un milliardaire sud-africain et il est l’homme le plus riche du pays. Il a notamment acheté le club de foot Mamelodi Sundowns et a remporté la Ligue des Champions de la CAF en 2016 et la Super Coupe d’Afrique en 2017. Augustin Senghor est un homme politique et dirigeant sénégalais. Il est le président de la fédération sénégalaise de football depuis 2009.

Ahmed Yahya est le président de la fédération de Mauritanie de football. Il a notamment remporté le titre de meilleur dirigeant d’Afrique aux CAF Awards de 2017. Enfin, Jacques Anouma a une carrière bien remplie dans le football. Après avoir travaillé au sein de la fédération ivoirienne de football ou encore de la Ligue Nationale de football, il est désormais membre du comité exécutif de la FIFA et il est l’envoyé spécial de la CAF et de la FIFA.

Les rôles semblent déjà répartis avant l’élection de vendredi

Le sud-africain Motsepe, soutenu par le président de la FIFA, Gianni Infantino, va très certainement être le prochain président de la CAF. Le sénégalais Augustin Senghor serait son vice-président tandis que le mauritanien Ahmed Yahya son deuxième vice-président. Quant à l’ivoirien Jacques Anouma, il sera prochainement conseiller spécial du président si tout se passe comme prévu. Bien que l’élection ne soit pas encore passée, il semble y avoir déjà un scénario tout tracé. Cependant, comme dans toute élection, nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise de dernière minute.

Autres informations sur le football africain :